La vidéoprotection

Des caméras protègent les abords des bâtiments et équipements publics.

Des caméras destinées à protéger les biens et les personnes

Les bâtiments communaux, le mobilier urbain et les espaces publics ayant été fréquemment l’objet de dégradations et de cambriolages, la municipalité a décidé en début d’année 2010 de faire installer des caméras de protection aux abords des bâtiments et équipements publics pour préserver le patrimoine communal.

Elle a ainsi obtenu l’autorisation de la préfecture le 20 octobre 2010 pour déployer un système de vidéo-protection ou vidéo-dissuasion sur les secteurs suivants :

  1. Complexe sportif : vestiaires et club house du football et du tennis, dojo, salle omnisports et parking du complexe sportif ;
  2. Centre bourg : avenue de la mairie, jardin de la maison des associations, abords de l’église, de la mairie, de la salle Octave Monjoin et de la bibliothèque municipale.

La commune a également obtenu le subventionnement de l’Etat à hauteur de 50 % pour la mise en œuvre de ce dispositif.

Au total, ce sont 9 caméras (fixes ou mobiles) qui ont été déployées sur les différents sites protégés. Les caméras transmettent leurs images par ondes radio à un enregistreur numérique situé en mairie et dont l’accès est strictement limité aux personnes autorisées par le Préfet.